Aucun article
Aucun article
Tubes de couleur, Seuil, Atelier-paysage, Corps-paysage, Disjecta membra, Main-gant ces mots titres font sens. L’histoire de mon art me révèle. Le départ est l’atelier, lieu lyrique, paysager, monde où reverdit mon rêve d’enfance. Le corps pénètre la toile par ses extrémités : visage loin, pieds en plongée marquent le Seuil ouvrant notre premier univers, la maison, enveloppe du moi, intimité.

Dans le Corps-paysage, parfois sans-tête, effacer est voulu. Le visage mis en abîme porte des dualités : essence et apparence, âme et corps, feinte et vérité, artifice, fards et masques et mise à nu… L’accueil d’autrui passe par le lieu du regard. L’être s’y montre et s’y retire. Pour ces raisons je masque parfois la tête, la mets hors cadre dans mes toiles. Sa présence capte l’attention ...

Ma peinture prend forme selon des échelles variables, parfois elle dépasse des dizaines de mètres et d’autres fois elle ne franchit pas le décimètre. Chacune a son expression propre, le plus souvent tendue, la couleur s’affirme par couches avec des tons variés. Même dans les œuvres sur papier la technique est souvent mixte : huile, pigments, encre, acrylique, colle, ou des différents procédés de gravure. Je fais rarement un dessin préparatoire. Le dessin est autonome, quotidien, premier, il est une fin en soi ; la peinture, fondamentale, instantanée manifeste la couleur, l'espace et les strates.

Chemise de nuit II, 2013

Chemise de nuit II, 2013
Techniques mixtes sur toile, 200 x 300 cm © Nagham Hodaifa